Ces informations font l'objet d'un traitement informatique par la société Compani conformément à la réglementation en vigueur en matière de données personnelles.
Merci et à très bientôt !

Visionner le webinaire

Oops! Something went wrong while submitting the form.

#Épisode 1 : "Un système organisationnel à bout de souffle"

Transformer le secteur
1/9/22

De nombreuses structures du secteur médico-social font aujourd’hui face à des problématiques organisationnelles, administratives et opérationnelles qui empêchent les équipes de terrain d’exercer leur métier avec efficacité et passion. Beaucoup de professionnels du prendre soin se trouvent ainsi dans une situation d’épuisement et de lassitude au travail. Bien qu’occupant des postes humainement impactants, les contraintes horaires et opérationnelles de leur métier ne sont pas suffisamment reconnues et valorisées tant personnellement que financièrement.

Dans l'incapacité d’exercer leur métier comme ils le souhaiteraient, les auxiliaires de vie, infirmiers, aides-soignants, ressentent une perte de sens globale dans leur quotidien professionnel qui se traduit la majorité du temps par un manque de motivation dans leur travail.

Concrètement, les conséquences individuelles se caractérisent par des taux d’absentéisme, d’arrêts maladies et de turn-over très élevés et des besoins en remplacements et en recrutements omniprésents.

Quand je suis arrivé il y a 3 ans, l’organisation était très rigide et pyramidale. Il y avait beaucoup de problématiques liées à la perte de sens pour tous les professionnels, ce qui impliquait de grosses tensions entre les équipes. La satisfaction des bénéficiaires et la qualité de prise en charge n'étaient pas bonnes. Arnaud Caille, Directeur de l’AMF-AD

Par conséquent, les répercussions sur l’organisation sont tout aussi présentes et handicapantes :

  • Les absences accumulées obligent les professionnels présents à pallier le manque pour subvenir aux besoins des bénéficiaires, au détriment du respect des plannings et de leur vie personnelle.
  • Les tensions sont fréquentes entre les équipes et la qualité de prise en charge des bénéficiaires n’est souvent pas optimale au regard des taux de satisfaction et de réclamations exprimés par les familles.
  • Les équipes encadrantes doivent jouer un rôle primordial dans la gestion des conflits et le manque de personnel.

En tant que directeur, j’avais une forme d’insatisfaction, un établissement qui atteint un peu son plafond de verre, qui affronte les difficultés du quotidien. Et puis classiquement, une équipe d’agents qui étaient dans des formes de plaintes : « on n’est pas assez considérés », « on ne nous écoute pas », et donc du coup des cadres qui sont sur un  discours où on leur répète tout le temps les mêmes choses et il n’y a rien à faire… ». Luc Lafond, Directeur du Foyer Eole

L’ensemble de ces contraintes ne permettent pas aux équipes encadrantes et aux professionnels de terrain de répondre aux attentes d’un secteur aussi exigeant que celui du médico-social.

Les structures de ce secteur qui se trouvent en difficultés ont besoin d’un nouveau souffle qui passe notamment par un changement profond dans leur organisation. 

C’est une urgence pour moi de remettre en question notre pratique professionnelle, puisqu’on travaille au service de l’humain, de personnes vulnérables. Leila Lollieux, Directrice Adjointe Ehpad Croix-Rouge française

Retrouvez les témoignages complets de :

Découvrez la suite dans l'épisode 2 : "Vers l'adoption de nouveaux rôles"

Rechercher dans notre blog
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Nos derniers articles
app-store-link
google-play-link
CGU/CGVPolitique de ConfidentialitéMentions légales
FAQFR : +33 1 84 80 99 17On recrute
Merci ! Nous avons bien reçu votre demande
Oops! Something went wrong while submitting the form.
©2021 Compani - All rights reserved