Ces informations font l'objet d'un traitement informatique par la société Compani conformément à la réglementation en vigueur en matière de données personnelles.
Merci et à très bientôt !

Visionner le webinaire

Oops! Something went wrong while submitting the form.

#Épisode 2 : "Vers l’adoption de nouveaux rôles"

Transformer le secteur
8/9/22

Les structures du secteur médico-social suivent généralement un format pyramidal classique, ce qui implique un fort pouvoir de décisions de la part des équipes encadrantes. Dans certains cas, les professionnels de terrain ne disposent que d’une faible autonomie pour exercer leur métier efficacement et répondre aux besoins de leurs bénéficiaires. Ils sont donc dans la plupart des cas à la recherche d’un système managérial plus participatif et plus responsabilisant.

En effet, étant au contact des bénéficiaires, les auxiliaires de vie, infirmiers et aides-soignants sont souvent les mieux placés pour prendre les meilleures décisions les concernant. Leur laisser ainsi davantage de responsabilités nécessite alors un changement de posture à la fois des professionnels de terrain et des équipes encadrantes qui ne décident plus, mais accompagnent les équipes pour prendre les bonnes décisions.

Ça m’a permis de gagner en confiance et que les auxiliaires puissent sentir qu’elles sont considérées. Si on prend l’exemple d’une mise en place, faire les choses avec les auxiliaires, c’est aussi entendre leurs difficultés et leurs demandes, et ce n’est plus leur imposer. On est là justement pour faire ensemble, et cette relation de confiance permet de pouvoir effacer des craintes ou des interdits de la part des auxiliaires de vie. Céline Boumanne, coach d’équipe à l’ASAPAD

Les formations destinées à adopter un nouveau système managérial impliquent l’ensemble des parties prenantes de la structure et leur permettent d’accéder à de nouveaux rôles au sein de l’organisation. Les membres de la structure commencent en tout premier lieu par définir un cadre et des valeurs communes avant d’apprendre à évoluer selon un fonctionnement différent./ d’intérioriser/de prendre part à leurs nouveaux rôles.

Nous avons tout d’abord suivi des formations pour nous aider à comprendre cette nouvelle façon d’interagir avec nos équipes. Avant d’accompagner les équipes, il était important que les encadrants cheminent. Les formations que nous avons suivies m’ont beaucoup apporté en termes de communication, de gestion des conflits et m’ont aidé à écouter davantage les salariés en les invitant à s’exprimer librement. De ce fait, les appréhensions que j’avais se sont  peu à peu dissipées. Émilie Desmazières, gestionnaire RH et coach d’équipe à la Croix-Rouge - Ehpad de Fournes en Weppes

Ce travail porte particulièrement sur la posture à adopter, les croyances, l’alignement et le réajustement des compétences, la gestion des conflits, l’écoute des salariés…

Les formations sur la communication permettent de s’écouter jusqu’au bout, d’entendre ce que l’autre a à dire, d’être formé sur la communication non violente. C’était super enrichissant parce qu’elles nous ont appris à parler, à communiquer. Ne serait-ce que valoriser plutôt que de ne lui faire que des reproches, c’est hyper important je trouve. Coralie Estrade, aide médico-psychologique au Foyer de Vie “La Maison Eole”

Cette période de formation est riche mais nécessite également une remise en question à la fois personnelle et professionnelle de la part de l’ensemble des membres de l’organisation : encadrants et professionnels de terrain.

Ça m’a permis de connaître plus la méthode du coach, comment se comporter, quelles astuces avoir, quels outils utiliser, pour pouvoir gérer une équipe, maintenir un esprit d’équipe, une relation de confiance, une cohésion d’équipe, la gestion des conflits. C’est vrai que sans la formation, je n’aurais pas pu occuper mon rôle de coach aujourd'hui. Asmaa Boukhris, Coach d’équipe à l’ASAPAD

C’est aussi une façon de pouvoir un moment se poser sur sa personnalité, sa façon de faire, et puis peut-être aussi comprendre certains mécanismes qu’on a acquis automatiquement au fur et à mesure de nos expériences professionnelles et il faut aussi réapprendre à pouvoir faire différemment. Céline Boumanne, Coach d’équipe et formatrice Compani

L’adoption de rôles différents couplée avec une répartition différente des tâches fait souvent craindre un manque d’organisation et par conséquent une surcharge de travail. Une modification structurelle de l’organisation ne doit pas modifier les métiers et leurs objectifs, mais aider les professionnels à les exercer de manière efficace et plus ajustée. L’enjeu est donc de comprendre les attentes et d’adapter le système à chaque structure pour en améliorer le fonctionnement global.

Les responsabilités partagées, ça m’a apporté beaucoup de confiance en moi, ça m’a appris à m’ouvrir aux autres. En équipe, ça nous a appris à nous mettre autour de la table, à discuter, à trouver des solutions à tous les problèmes qu’on avait. Là, chacun travaille plus en équipe, les employés s’arrangent pour les week-end, ils sont plus ouverts à la discussion. Yannick Varis, Responsable restauration et hygiène au Foyer de Vie “La Maison Eole”
Les formations ont permis de voir certains rôles : comment faire une réunion, faire en sorte qu’elle soit bien ordonnée, que tout soit dit et permettre d’échanger sur ce qui ne va pas. Ça m’a permis d’évoluer aussi sur moi-même parce que je suis quelqu’un d’assez timide, réservée, qui ne parlait pas beaucoup au départ, et les formations m’ont beaucoup aidées à prendre sur moi, à parler un peu plus et à communiquer. Cindy DUBOIS, Auxiliaire de vie à l’ASAPAD

Les sessions de formation sont l’occasion d’évoquer chacune des difficultés ressenties dans la mise en place des nouveaux rôles. Le formateur a pour mission d’échanger avec les équipes pour les aider à adapter leurs actions et leur posture pour que le changement se fasse de manière graduelle et optimale.

Les formations sont dispensées par des formateurs experts qui accompagnent les stagiaires tout au long de leur évolution et les aident dans la mise en place de leur nouveau fonctionnement managérial. L’objectif d’une organisation étalée dans le temps est de permettre aux professionnels de disposer de suffisamment de temps pour assimiler les notions abordées lors des formations et de les mettre en pratique entre chaque session.

Les formations sont décalées dans le temps, ce qui permet de prendre le temps de se reconnaître dans son quotidien et de mobiliser les compétences apportées en formation et de les transférer sur l’opérationnel et à pouvoir se tester par rapport à ces nouveaux outils, comment on les utilise dans le milieu opérationnel. Sybille Willot, formatrice Compani

Retrouvez les problématiques rencontrées par les structures du secteur médico-social dans l'épisode 1 : "Un système organisationnel à bout de souffle"

Rechercher dans notre blog
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Nos derniers articles
app-store-link
google-play-link
CGU/CGVPolitique de ConfidentialitéMentions légales
FAQFR : +33 1 84 80 99 17On recrute
Merci ! Nous avons bien reçu votre demande
Oops! Something went wrong while submitting the form.
©2021 Compani - All rights reserved